écolo dans le garage

Je vais dans les stations de lavage

Une discipline pour tous > Laver sa voiture devant la maison, c’est envoyer directement dans les égouts ou dans la nature les hydrocarbures, les graisses et autres solvants. Les centres de lavage spécialisés sont équipés de bacs de décantation qui traitent ces éléments polluants. Cependant, comme il est facile de se laisser aller à la surconsommation d’eau dans ces centres, il faut rester vigilant.

Je dépose les produits toxiques dans un lieu agréé

Attention, danger > Les produits tels que solvants, essence, détergents, peintures, décapants, piles... sont dangereux pour l’environnement : en aucun cas ils ne doivent être jetés dans un lavabo, une cuvette de WC, une poubelle ou des égouts. Ils doivent impérativement être déposés à une déchetterie.

La pollution au plomb > Depuis le 1er juillet 1998, les batteries usagées doivent obligatoirement être déposées dans un centre agréé (garage ou déchetterie) pour y être traitées ; les acides qu’elles contiennent provoquent des pollutions durables au plomb.

Récupérer l’huile > Les huiles de vidange doivent être portées à une déchetterie, où un conteneur de récupération les attend. Certains garagistes ou commerces de la distribution automobile les reprennent aussi.

3 litres d’huile usagée = 1 litre d’huile entrant dans la composition de nouveaux lubrifiants. Un litre d’huile usagée jeté dans la nature pollue une surface d’eau de plus de 10 000 m² soit l’équivalent de 2 terrains de football.

J’entretiens mon véhicule

Sécurité pour tous > Un véhicule en bon état est avant tout un gage de sécurité pour tous les usagers de la route.

Surveiller la pression des pneus > 70 % des automobilistes roulent avec des pneus mal gonflés, ce qui entraîne une usure plus rapide et une surconsommation de carburant. 0,3 bar de pression en moins, c’est déjà 1 % de consommation en plus. Il existe des pneus “basse consommation” qui réduisent celle-ci jusqu’à 5 %.

Penser à la révision > Un véhicule doit être réglé et révisé régulièrement (carburation, allumage, filtre à air, niveaux des liquides...), et passer le contrôle technique : tous les 2 ans à dater du 4e anniversaire de sa 1ère mise en circulation. Tous les ans pour un véhicule utilitaire.

Contrôler le filtre à air > S’il est encrassé, il peut entraîner une consommation supplémentaire de 3 %.

information présente sur le site de nicolas hulot

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site